Natsume-sama Fofo

Anime was a mistake - Hayao Miyazaki
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
What's the time?
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Mer 12 Oct - 15:48
Derniers sujets
» Vous ecoutez quoi la ?
Mer 28 Fév - 17:44 par Sunetsu

» Eldarya
Mer 28 Fév - 17:42 par Sunetsu

» Présentation des OCs
Mer 28 Fév - 17:37 par Sunetsu

» le jeu de l'image
Mer 31 Aoû - 15:43 par Kuro

» Blade And Soul
Ven 26 Aoû - 14:44 par Iwasawa

» Japan Expo 2016
Mar 16 Aoû - 20:44 par Sats

» Satulations ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Mar 16 Aoû - 20:27 par Sats

» amour sucré ♥ ! nouveau sujet tout beau tout propre !
Lun 11 Juil - 21:53 par Kuro

» LE VOMI LE VOMI LE VOMI
Ven 8 Juil - 14:18 par Patapoulpe

Meilleurs posteurs
Flandre (5309)
 
Sunetsu (5213)
 
Kuro (4225)
 
Sats (3995)
 
Iwasawa (3339)
 
Policrêpe (2454)
 
Nian-Takerette (1715)
 
Inunuk (1617)
 
Nokay (1296)
 
Hellowizz (487)
 
Sondage

Partagez | 
 

 Ma sculpture de crottes de nez /sbaff/ Ma fic =w=

Aller en bas 
AuteurMessage
Flandre
Ranger orange - Sister of Scarlet Devil
avatar

Messages : 5309
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 21

MessageSujet: Ma sculpture de crottes de nez /sbaff/ Ma fic =w=   Ven 2 Nov - 19:54

Gnaaaam, voilà le début de ma fic chat Je peux pas dire le titre tout de suite, sinon ça gâcherait l'effet de surprise chat Je suis consciente que c'est nul, mais rassurez vous, la fin est pire derp Sur ce ! Bonne lecture !

Sur le pont du navire, une petite fille s’acharnait à faire briller le plancher, surveillée par deux colosses au cou de taureau, chacun en possession d’une arme blanche quelconque, fouet, dague, poignard. Tandis qu’elle frottait vigoureusement le sol avec sa brosse, la sueur collait quelques mèches éparses de ses longs cheveux blonds contre son front. Le vent battait fort, et ses boucles volaient en même temps que les violentes bourrasques faisaient vibrer les mats. Furtivement, la jeune fille tendit son regard vers les alentours. Ses yeux verts émeraude examinaient chaque détail qui leur était accessible, et susceptible de lui venir en aide. Le pont semblait immense, les mats pareils à de grands troncs d’arbres montant jusqu’au ciel, et les voiles dansant dans le vent, comme s’ils ne faisaient qu’un. Et puis, tout au fond, surélevée, trônait la loge du capitaine. Havre de paix. Enfer des damnés. Cela dépend de quel côté de la barrière vous vous placez. Partout, l’agitation régnait. Tous les matelots s’affairaient. Ils avaient tous vécu, leurs corps en attestait : anciens mercenaires, soldats, voleurs, chasseurs de prime, voire tueurs à gage. Tous avaient déjà séjourné en prison. Aucun n’en était revenu indemne. Soudain, un raclement de gorge tira la fillette de ses pensées. Lentement, les yeux baissés en signe d’humilité et de soumission, elle leva la tête. Devant elle se tenait un géant tout en muscles, armé jusqu’aux dents. Fankyu.
De ses yeux de fouine, il fixait la fillette qui se relevait gracieusement, et détaillait ses courbes de femme à peine naissantes. Il passa sa langue sur ses lèvres, en songeant à ce qu’il pourrait ou aurait pu faire.
Elle détestait avoir affaire à lui. Fankyu, l’éternel second, était également vicieux, et paressait quelque peu pervers. Dangereux. Mieux valait ne pas avoir affaire à lui qui maniait la hache mieux que quiconque, et était un excellent tireur.

- Aria !

Le ton brusque qu'il avait utilisé pour lui parler fit sursauter la jeune fille. Elle savait ce qui l'attendait. L'interrogatoire.

- Aria, suis moi, fit-il d'une voix plus calme, autant que pouvait l'être le grondement sourd du tonnerre. Je t'emmène dans la salle.

La voix du géant, pourtant endurci, trembla à la mention de la fameuse salle. Aria déglutit, puis emboita le pas à Fankyu, en laissant une distance prudente entre eux. Arrangeant un peu ses haillons, elle jeta un oeil là où elle se trouvait auparavant. Ses deux gardes étaient restés plantés là, à attendre un ordre quelconque d'un supérieur. Ils sont stupides, pensa la jeune fille.
Puis elle se retourna et suivit le géant, d'un pas résigné. Elle était obligée d'y aller, elle n'avait pas le choix. Passant par les couloirs sombres de la cale du navire, ils arrivèrent bientôt. Aria connaissait le chemin par cœur. Un mince rayon de lumière éclairait le mur : la porte de la salle était entrouverte. Fankyu la poussa à l'intérieur et claqua la porte. Aria releva les yeux. Aujourd'hui, son garde était Yorak. Il la regarda avec un sourire qui se voulait chaleureux, mais son regard glacial n'en était pas moins effrayant. Yorak était le cuisinier. Sur le navire, Aria, la plupart du temps, écoutait quelques conversations. Certaines rumeurs affirmaient que Yorak, qui avait une trentaine d'années, servait déjà le capitaine, avant. Il parait qu'on le surnommait alors "le Serpent", mais Aria ne le connaissait pas bien. Elle préférait tout de même l’éviter le plus possible.
Assise sur son tabouret, comme lors de toutes les séances, surveillée par un garde choisi au hasard, elle se tenait droite. En face d'elle, le capitaine la toisait. Il était impressionnant de part sa carrure; il était grand, et possédait de larges épaules. Mais le plus stupéfiant, c'était son visage. Il arborait toujours une expression dure, ses yeux bleu gris, sourcils arqués et chevelure noire parsemée de cheveux blancs. Des rides soucieuses apparaissaient au coin de ses yeux, et des cernes étaient visibles sur son visage. Une large cicatrice partait de son menton et continuait dans son cou. Chaque fois qu'elle le voyait, Aria se figeait. Il était très charismatique. Ou bien il en donnait l'air. Effrayant aussi. Tandis qu'il fixait la fillette, il lui demanda d'une voix calme, presque douce :

- Tu vas nous répondre aujourd'hui ?

Et seul le silence lui répondit.

- Tu sais pourquoi tu es ici, n'est ce pas ?

Bien sûr qu'elle savait !

- Réponds juste à cette question : ce sont bien tes parents qui ont organisé la... Traque des criminels d'il y a trois ans ?

Aria s'attendait à cette question. On la lui posait à chaque fois. Alors, comme à chaque fois, elle hocha la tête de haut en bas.

- Parfait ! J'ai, une fois de plus, la confirmation que tu es Aria, la fille adoptive du Duc de Koiren. Aria Byashi, ajouta t-il déjà en colère.

A la mention de son nom de famille, la fillette fronça les sourcils.

- Il nous a coulés ! Mon vaisseau ! Où est le Memories Crannies ? hurla le capitaine, hors de lui. Yorak, l'expression impassible, se tenait toujours à son côté.

En le voyant aussi fou de rage, Aria écarquilla les yeux. Aujourd'hui encore, l'homme le plus puissant du navire se fâchait pour connaitre la position de son navire. Et comme à chaque interrogatoire, la fillette n'était pas en mesure de répondre. C'aurait été inadmissible. Son père lui avait donné la localisation de chacune des embarcations pirates qu'il avait piégé. Et elle se souvenait de chacune d'elles. Mais ne dévoilerait l'emplacement de l'ancien navire du capitaine sous aucun prétexte. Pour la mémoire de son père. Levant des yeux fous, injectés de sang, un rictus épouvantable distordant ses traits, le navigateur interpela son matelot.

- Attrape lui une main, lança t-il à Yorak.

- Bien monsieur, répondit celui ci docilement.

Aria paniquait. La lueur des bougies vacillait. Yorak plaqua la main droite de la fillette sur la table et la maintenait aisément : l'otage n'était pas assez fort. Elle voulait hurler, appeler à l'aide. Peine perdue. Elle se débattait sans parvenir à se libérer. Dans un mouvement de frayeur, elle fit basculer son tabouret en arrière. D'un geste, le maitre du navire saisit une dague qui pendait à sa ceinture et la leva. Aria fermait les yeux et tremblait violemment. Elle se préparait mentalement à un choc, suivit d'une douleur vive. Au lieu de ça, la voix de Fankyu, toujours dans le couloir, retentit.

- Chef ! On a besoin de vous là-haut ! dit-il d'un ton bourru, tout en tambourinant à la porte.

Un sourire narquois apparut sur le visage du susnommé 'chef'. Il rengaina sa lame et fixa Aria, qui, elle, était pétrifiée de terreur. Il souriait.

- Yorak, lâche-la. On terminera la prochaine fois, reprit t-il d'une voix doucereuse.

La poigne de fer de son garde s'évanouit, et la fillette massa son poignet endolori. Elle se recula, salua brièvement, comme on le lui avait ordonné la première fois, et sortit de la pièce. En son for intérieur, elle se jura de leur rendre sa douleur au centuple.


Si vous lisez, je ne vous interdis pas de commenter run run run

EDIT : Oh, j'avais oublié de le dire, mais c'est dédié à Marine run run run

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar par Kuro, signature par PA. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nian-Takerette
Vainqueur du concours photo de Noël
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Ma sculpture de crottes de nez /sbaff/ Ma fic =w=   Ven 2 Nov - 21:11

c'est quoi ce titre ? ಠ_ಠ

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

chat Nian-Takerette, fétichiste d'Asiatiques chat

PARCE QUE LES ASIATS SONT A MOI ET QUE T'Y TOUCHE PAS.

JABABWA.



power of stars BAKA BAKA CUTENESS ♥ ♥ ♥ GO-ON PINK power of stars



Attention, ceci est la recette secrète de ma stupidité.:
 


Ranger Rose, je m'impose !
Ranger Rose, toujours en prose !
Ranger Rose, je compose ! like a sir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flandre
Ranger orange - Sister of Scarlet Devil
avatar

Messages : 5309
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Ma sculpture de crottes de nez /sbaff/ Ma fic =w=   Ven 2 Nov - 21:17

Tu le sauras pas pervy face D:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar par Kuro, signature par PA. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunetsu
Ranger violet - souveraine de Kazée
avatar

Messages : 5213
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Ma sculpture de crottes de nez /sbaff/ Ma fic =w=   Ven 2 Nov - 21:38

Y'as une suite ? chat

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~